Texte à méditer :  J'aime le son du cor, le soir, au fond des bois.  Alfred de Vigny
Le cor d'harmonie

Fermer Cor d'harmonie

Fermer Historique

Fermer Technique

Fermer Oeuvres pour le cor

Fermer Cornistes

Fermer Compositeurs

Fermer Facteurs

Fermer Autres cors

Fermer Oeuvres

Fermer Humour

Fermer Cors des Alpes

Fermer Poèmes

Fermer En vrac

Fermer La Lyre Dauphinoise

Fermer Vos pubs

Galerie aperçu
Partenaires
gratuit instrument musique



Référencement 50 GuppY Liens

Notre site Le cor d'harmonie est listé dans la catégorie Instruments à vent en cuivre : Cor de l'annuaire Explications sur Youtube

Référencement
Page rank : PageRank service www.visual-pagerank.be/
Compositeurs - Nisle Johann martin Freidrich

puce-1.gifJohannes NISLE


puce.gif Biographie

Johannes Nisle père est né le 28 février 1735 et décédé le 22 mai 1788. Il a été élève de Rudolph Boehmischen, un corniste de talent, musicien à Stuttgart. Il était premier cor de 1765 à 1767 à Stutgart. On le retrouve dans le dictionnaire Gerber comme deuxième meilleur corniste, grâce à son talent. Ses compositions toutefois, sont décrites comme assez médiocres car il ne maîtrisait pas vraiment la technique des arrangements.

Il a eu trois fils, tous apprennent très tôt le cor avec leur père. A partir du 16 janvier 1798 on commence à entendre parler des frères Nisle à Leipzig.

Johann Wilhelm Friedrich Nisle (1768 -1839) il était le premier violoncelliste à la cour de Stuttgart de 1805 à 1835. Cependant, il a appris le cor quand il était enfant, il a d'ailleurs donné des concerts à cette époque avec son père et ses frères.

Ils jouaient entre autres :
  • Concert pour deux cors de Rosetti
  • Variations pour un cor de W. Nisle et ses fils
  • Duo pour deux cors de Nisle

Johann Martin Friedrich Nisle (1780 - 1861) il est probablement le compositeur de ces oeuvres. Il a souvent joué avec son frère David Christian Nisle dans des duos et des trios avec son père. Il a étudié la composition et le piano avec H.C. Koch, il étudiera plus tard à l'université de Rostock. En 1806 il s'est établi à Vienne où il a exercé dans la chapelle de Fuersten en Hongrie avec son frère, il y restera jusqu'en 1809. Puis, il s'est installé à Catane en Sicile, il y restera jusqu'en 1818. Il a enseigné, composé et à même fondé une école de musique. Il est enfin revenu en Allemagne en 1821 et il sera alto à la cour de Stuttgart jusqu'en 1824. On a pas de trace de ce qu'il est advenu pendant la période qui suit sauf de quelques épisodes. On le retrouve en Suisse, à Berlin de 1828 à 1829. Il était instrumentiste, mais on sait aussi qu'il composera là 36 oeuvres, il en créera 29 à Bunzlau de 1835 à 1836. Il décèdera en 1861.

Composition Fantaisie pour cor et piano

Le titre original mentionne le piano car c'était l'instrument solo habituel à cette époque. Le cor devrait être l'instrument d'accompagnement. Malheureusement, le compositeur de ce travail, Johann Nisle, n'était pas vraiment connu. Cette version est basée sur la copie de Breitkopf à Leipzig. Johann Nisle en serait le compositeur.

(Titre de la 2ème édition de 1818)

barre.gif





Date de création : 01/06/2006 : 17:38
Dernière modification : 14/06/2006 : 14:18
Catégorie : Compositeurs
Page lue 4977 fois



Réactions à cet article


Réaction n°1 

par Ostermeyer le 25/07/2007 : 07:16

Article original: www.corno.de

Recherche



Connexion...
 Liste des membres Membres : 127

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonymes en ligne :  Anonymes en ligne : 3

Total visites Total visites: 739399  

Record connectés :
Record connectés :Cumulé : 72

Le 17/11/2016 @ 22:38


Webmaster - Infos
Ephéméride
Mardi
25
Avril 2017

Bonne fête à tous les :
Marc


C'était aussi un 25 Avril
1986

Explosion de la centrale nucléaire de Tchernobyl.


Né(e) un 25 Avril 1940
Al Pacino


Moteurs de recherches
Google

Accès aux sites

^ Haut ^