Texte à méditer :  Les souvenirs sont cors de chasse dont meurt le bruit parmi le vent.  Guillaume Apollinaire
Le cor d'harmonie

Fermer Cor d'harmonie

Fermer Historique

Fermer Technique

Fermer Oeuvres pour le cor

Fermer Cornistes

Fermer Compositeurs

Fermer Facteurs

Fermer Autres cors

Fermer Oeuvres

Fermer Humour

Fermer Cors des Alpes

Fermer Poèmes

Fermer En vrac

Fermer La Lyre Dauphinoise

Fermer Vos pubs

Galerie aperçu
Partenaires
gratuit instrument musique



Référencement 50 GuppY Liens

Notre site Le cor d'harmonie est listé dans la catégorie Instruments à vent en cuivre : Cor de l'annuaire Explications sur Youtube

Référencement
Page rank : PageRank service www.visual-pagerank.be/
Compositeurs - Stamitz Carl

puce-1.gif Carl Philipp Stamitz


Carl Philipp Stamitz (Mannheim 1745 - Iéna 1801) est l'un des compositeurs les plus représentatifs de la seconde génération de ceux qui travaillèrent à la cour de l'électeur Palatin, à Mannheim, durant la seconde moitié du XVIIIe siècle.

Son père, Johann Stamitz, directeur d'orchestre, forme musicalement son fils avant que d'autres maîtres (Christian Cannabich, Ignaze Holzbauer et Franz Xavier Richter) ne prennent le relais. Après être resté un temps second violon à la cour, il quitte Mannheim en 1770 et part à l'âge de 25 ans à Paris, engagé comme compositeur à la cour du duc Louis de Noailles.

C'est à Versailles, deux ans plus tard, qu'il compose La Promenade royale, première d'une série de symphonies. Malgré des zones d'ombre, on sait qu'il s'est rendu à Augsburg, Vienne, Strasbourg et Londres. On le retrouve en 1779 à la Haye à la cour de Guillaume V d'Orange où, le 23 novembre 1783, il joue avec Beethoven alors âgé de 12 ans. Les années suivantes sont à bien des égards (et peut-être surtout financièrement parlant) d'une grande instabilité et, tout en composant, il occupe différents postes. À sa mort, en novembre 1801, quelques mois après le décès de sa femme, ses possessions sont intégralement vendues pour payer ses dettes.

Comme les autres membres de l’école de Mannheim, Carl Stamitz a beaucoup pratiqué la symphonie concertante (il a laissé de nombreux concertos pour bois et cordes) et de la musique de chambre. Il est à l'origine du style galant.

En 1810, un catalogue de ses œuvres, disparu depuis, fut édité. Il est le frère d'Anton Stamitz (1750-1800?).

(Source Vikipédia)

barre.gif




Date de création : 05/06/2006 : 14:47
Dernière modification : 14/06/2006 : 14:19
Catégorie : Compositeurs
Page lue 4019 fois



Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !


Recherche



Connexion...
 Liste des membres Membres : 129

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonyme en ligne :  Anonyme en ligne : 1

Total visites Total visites: 783573  

Record connectés :
Record connectés :Cumulé : 340

Le 06/12/2017 @ 01:23


Webmaster - Infos
Ephéméride
Dimanche
18
Février 2018

Bonne fête à toutes les
Bernadette


C'était aussi un 18 Février
1921

Le Français Emile Oehmichen fait décoller un hélicoptère pour la première fois.


Né(e) un 18 Février 1954
John Travolta


Moteurs de recherches
Google

Accès aux sites

^ Haut ^