Texte à méditer :  Voix de l’orgueil: un cri puissant, comme d’un cor.  Paul Verlaine
Le cor d'harmonie

Fermer Cor d'harmonie

Fermer Historique

Fermer Technique

Fermer Oeuvres pour le cor

Fermer Cornistes

Fermer Compositeurs

Fermer Facteurs

Fermer Autres cors

Fermer Oeuvres

Fermer Humour

Fermer Cors des Alpes

Fermer Poèmes

Fermer En vrac

Fermer La Lyre Dauphinoise

Fermer Vos pubs

Galerie aperçu
Partenaires
gratuit instrument musique



Référencement 50 GuppY Liens

Notre site Le cor d'harmonie est listé dans la catégorie Instruments à vent en cuivre : Cor de l'annuaire Explications sur Youtube

Référencement
Page rank : PageRank service www.visual-pagerank.be/
Compositeurs - Fesca Friedrich Ernst

puce-1.gif Frédéric Ernst FESCA


fesca.jpg

puce.gif Biographie


Frédéric Ernst Fesca, violiniste et compositeur allemand de musique instrumentale, est né le 15 février 1789 à Magdeburg, dans une ambiance de musiciens. Son Père Johann Peter August (1756 - 1811) jouait du piano et du violoncelle. Il participait activement à la vie musicale de Magdeburg. Frédéric commence à apprendre avec son père. Il continuera ses études à Leipzig avec Eberhard Muller.

Déjà à l'âge de 11 ans Fesca est un virtuose du violon. Il joue dans sa ville natale. A l'âge de quinze ans il joue devant un public plusieurs concerti pour violon, qui ont été accueillis avec des applaudissements soutenus. Cela a eu pour conséquence qu'il soit nommé comme violon solo de l'orchestre de Leipzig. Il se perfectionne avec Johann Friedrich Zachariae, plus tard avec Friedrich Adolph Pitterlin. Fesca a évidemment commencé à cette époque de composer des quartets. Alors que Louis Spohr était en voyage dans sa ville, il eu l'occasion d'entendre Fesca jouer ses quartets. Il félicita M. Fesca Père pour les qualités musicale de son fils "Il a parfaitement travaillé et témoigne déjà d'un grand talent." Bien que Sphor est apprécié son jeu et ses qualités musicales, il ne fera rien pour lui. Il l'invite à participer à son deuxième concert le 10 novembre 1804. En juin 1805 Fesca part à Leipzig. Il a commencé à composer un concerto pour violon (aujourd'hui perdu). Il obtient un emploi dans l'orchestre de Garb comme joueur de quartets.

Fesca se perfectionne comme soliste à Oldenbourg, il y restera jusqu'en 1806, puis il devient maître de concert auprès du duc d'Oldenbourg. Afin de trouver un endroit à l'abri pendant la guerre, il part pour la Westphalie, gouvernée par Jérome Bonaparte. En 1808, il sera nommé violon solo par Bonaparte. Sa santé défaillante l'a empêché d'apprécier les nombreux et bien-mérités triomphes dus à son talent. En effe il était atteint d'une maldadie des poumons qui s'est déclaré en 1910 - 1811 Pendant cette période il est obligé de diminuer toutes ses activités. Il se rattrape les années suivante, Il donnera de nombreux concerts. Il se fait encore davantage connaître. Sa position financière s'est aussi largement améliorée, il épouse Charlotte la fille d'un corniste Johann Heinrich Dingelstedt en mais 1912. Il aura quatre fils, dont Alexander le second (1820 - 1849) deviendra un pianiste et compositeur de renom.

Il restera là jusqu'à la fin de l'occupation française (1814). Il fera un premier voyage à Vienne, pour voir son plus jeune frère Carl August. Il se fit connaître et présenta ses oeuvres au public et à des éditeurs de la métropole du Danube. Louis Spohr, qui se trouvait, se souvent de lui et remarqua qu'il était aussi bon compositeur que violoniste. Sa musique plut beaucoup à Vienne. L'éditeur viennois P. Mecchetti fait paraître ses travaux. En 1818 paru sa première symphonie op. 6. A Karlsruhe, en 1816 sa maladie se fait de nouveau sentir, et force Fesca à pratiquement s'arrêter. Entre temps, il compose sa troisième symphonie. Il continue pour autant que son état de santé lui permet son travail de composition et maître de concerts pour la chapelle de la cour. Friedrich Rochlitz, le premier biographique de Fesca, a signalé la vie bien remplie et heureuse de Fesca malgré sa mort prématurée. Il est en effet mort très jeune le 24 mai 1826, il avait 37 ans.

Parmi ses compositions, ses quartets et d'autres morceaux de musique de chambre sont des plus remarquables. Ses deux opéras, Cant Emira et Omar and Leila, sont moins réussis, manquant de puissance et d'originalité. Il a également écrit quelques musiques sacrées, et de nombreux quartets vocaux.

puce.gif Ses oeuvres

  • Potpourri op.29 pour cor, 2 Violons, Viola et Violoncelle
  • Andante & Rondo pour cor et Orchestre op.39, edité par Simrock en 1826
  • "An der Saale hellem Strande", op.27/1
  • Symphonie n° 2 op 16
  • Symphonie n° 3 op 13

fesca_cover.jpg


barre.gif





Date de création : 01/06/2006 : 17:26
Dernière modification : 14/06/2006 : 14:14
Catégorie : Compositeurs
Page lue 4237 fois



Réactions à cet article


Réaction n°2 

par ginoux le 29/02/2008 : 18:32

Que sait on de la maladie dont souffrait Friedrich FESCA ?  merci


Réaction n°1 

par Ostermeyer le 25/07/2007 : 07:10

Article original: www.corno.de

Recherche



Connexion...
 Liste des membres Membres : 128

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonymes en ligne :  Anonymes en ligne : 3

Total visites Total visites: 765179  

Record connectés :
Record connectés :Cumulé : 72

Le 17/11/2016 @ 22:38


Webmaster - Infos
Ephéméride
Vendredi
20
Octobre 2017

Bonne fête à toutes les
Adeline


C'était aussi un 20 Octobre
1919

Les Etats-Unis adoptent la loi de prohibition de l'alcool.


Né(e) un 20 Octobre 1854
Alphonse Allais


Moteurs de recherches
Google

Accès aux sites

^ Haut ^