Texte à méditer :  J'aime le son du cor, le soir, au fond des bois.  Alfred de Vigny
Le cor d'harmonie

Fermer Cor d'harmonie

Fermer Historique

Fermer Technique

Fermer Oeuvres pour le cor

Fermer Cornistes

Fermer Compositeurs

Fermer Facteurs

Fermer Autres cors

Fermer Oeuvres

Fermer Humour

Fermer Cors des Alpes

Fermer Poèmes

Fermer En vrac

Fermer La Lyre Dauphinoise

Fermer Vos pubs

Galerie aperçu
Partenaires
gratuit instrument musique



Référencement 50 GuppY Liens

Notre site Le cor d'harmonie est listé dans la catégorie Instruments à vent en cuivre : Cor de l'annuaire Explications sur Youtube

Référencement
Page rank : PageRank service www.visual-pagerank.be/
Compositeurs - Haydn Franz Joseph

puce-1.gif Franz Joseph HAYDN


haydn.jpg

puce.gif Biographie


Haydn est né le 31 mars 1732 à Rohrau. Il est né dans une famille de musiciens amateurs, son frère Michael est également compositeur. Ses parents s'installent à Vienne alors qu'il a seulement huit ans. Il sera soprano à la cathédrale St-Etienne de Vienne. Son père devra intervenir pour qu'on ne fit pas de lui un castrat. Il continue ses études de musique aidé par le célèbre poète italien Metastase. Il sera ensuite claveciniste, violoniste et organiste. En 1758-1759 Haydn est engagé par le comte Ferdinand Maximilien von Morzin comme maître de chapelle. Il obtient ensuite le poste de Chef d'orchestre de la maison des princes Esterhazy. Il épousera la fille de son bienfaiteur, Maria Anna Keller en 1760. C'est à cette période qu'il rencontre le plus riche Seigneur de Hongrie, le prince Paul Anton Eterhäzy qui le nomme second maître de chapelle dans sa propriété d'Eisenstadt. Haydn, dès cette époque, abordera tous les genres musicaux (quatuors à cordes, symphonies, oeuvres pour clavier et la plupart de ses opéras). En 1766 il est élévé au rang de premier maître de chapelle par le prince Nikolaus Eterhäzy qui a succédé à son frère en 1762. Protecteur des arts, il est aussi d'une exigence terrible vis à vis de Haydn.

Haydn est un compositeur des plus prolifiques, il a écrit une centaine de symphonies, vingt concertos, des dizaines de quatuorts à cordes, des trios, une trentaine de sonates, deux oratorios, les Saisons et la Création. En 1780 Haydn est élu membre de la Société Philarmonique de Modène. Son amitié et son admiration pour Mozart, son cadet de vingt cinq ans ne se démentira pas. Mozart appréciera également Haydn et lui dédiera une série de quatuors à cordes. Haydn donne une série de concerts à Londres qui lui vaudront l'admiration du Roi, on est en 1791. Il continue sa mission auprès du Prince Eterhäzy. Il obtient à Oxford le titre de Doctor of Music honoris causa. De retour à Vienne, il aura comme élève le jeune Beethoven. On est en 1792. En 1794 il repart à Londres pour une série de concerts et il est accueilli avec un grand succès. Haydn créera ses douze "symphonies londoniennes". C'est à la demande du prince qu'il se tourne vers la musique religieuse, il créera six messes en 1794.

En 1802, alors que sa santé ne cesse de déclinée, il démissionne de son poste de maître de-chapelle auprès du prince Nikolaus. On est en 1804, Haydn s'affaiblit de plus en plus, il ne sort plus, il reste en permanence dans sa maison de campagne près de vienne. Cela sonnera le glas de ses compositions. Haydn, malgré sa faiblesse physique, garde tout l'humour dont il a fait preuve tout au long de sa vie tant dans ses relations que dans sa musique, à cause de ça d'ailleurs on lui reprocha de ternir son art...

De 1760 à la fin du siècle, son oeuvre s'étale sur un demi siècle et sa production est énorme, musique symphonique, vocale, religieuse, lyrique. Il décèdera le 31 mai 1809 à Vienne. Haydn par son talent donnera ses lettres de noblesse à la musique, ce géant musical se situe entre le baroque finissant et le jeune mouvement romantique du 19è s. Haydn sera le premier des trois plus grands compositeurs qu'il entrainera à sa suite, Mozart et Beethoven.

Ce qu'on a dit de lui : «Dans toutes ces oeuvres, écrit Vuillermoz, il affirme des qualités de grâce, de finesse et d'élégance qui donnent à sa musique la «silhouette» apparente de celle de Mozart. ...Les ressemblances sont si frappantes qu'on a parfois attribué à Mozart la paternité d'oeuvres écrites par Haydn».

Goethe dira de lui : «Au reproche qu'on fait communément à Haydn: sa musique manquerait de passion. A quoi je réponds: l'élément passionnel en musique, comme dans tous les autres arts, a d'autant moins d'importance que c'est celui qui est le plus facilement perceptible. Il n'est pas essentiel, c'est le produit d'un hasard. Selon les Anciens, il masque la nature profonde des choses et altère la beauté...».


puce.gif Oeuvres

  • Singspiel "Der krumme Teufel" 1752
  • quatuors à cordes. 1757
  • Trois recueils de six quatuors à cordes (op 9, op 17 et op 20). 1771-72
  • "Symphonie des adieux" ou Symphonie n°45 en fa dièse mineur. 1772
  • Symphonie n° 92 "La surprise" en sol Majeur 1792
  • "Symphonies londoniennes" dénommées encore "Symphonie Salomon". 1794
  • Messes
  • "Heiligemesse", 1796 ;
  • "Nelsonmesse", 1798 ;
  • "Theresienmesse", 1799 ;
  • "Harmonie-messe", 1799...)
  • Oratorio "La Création" 1796-1798
  • Oratorio "Les Sept dernières paroles du Christ" 1796, commande de la cathédrale de Cadix
  • "Concerto en mi bémol majeur pour trompette" 1796
  • Hymne national d'Autriche 1797
  • Oratorio "Les Saisons" 1799-1801

Pour voir toutes ses oeuvres c'est ici

puce.gif Bibliographie

  • Marc Vignal, Joseph Haydn, Paris, Fayard, coll. "Bibliothèque des grands musiciens", 1984
  • Marc Vignal, Haydn et Mozart, Paris, Fayard, coll. "Les chemins de la musique", 2001
  • Marcel Marnat, Joseph Haydn, la mesure de son siècle, Paris, Fayard, coll. "Les chemins de la musique", 1995
  • Charles Rosen, Le style classique: Haydn, Mozart, Beethoven. Traduit de l'anglais par Marc Vignal. Paris, Gallimard, "Bibliothèque des idées", 1978
  • Première tentative d'édition intégrale par Breitkopf et Hârtel (1907-1933) La nouvelle édition en cours "Josef Haydn : Werke" chez Georg Feder, Münich.
  • Toutes les Symphonies de Haydn ont été éditées par les éditions Robbins Landon (Vienne,1965-1968).
  • "The Collected correspondence and London notebooks of Josef Haydn", Londres, 1959, Ed. Robbins Landon.

barre.gif




Date de création : 01/06/2006 : 17:30
Dernière modification : 14/06/2006 : 14:15
Catégorie : Compositeurs
Page lue 5052 fois



Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !


Recherche



Connexion...
 Liste des membres Membres : 127

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonymes en ligne :  Anonymes en ligne : 2

Total visites Total visites: 748727  

Record connectés :
Record connectés :Cumulé : 72

Le 17/11/2016 @ 22:38


Webmaster - Infos
Ephéméride
Mercredi
28
Juin 2017

Bonne fête à toutes les
Irénée


C'était aussi un 28 Juin
1914

L'archiduc François-Ferdinand est assassiné à Sarajevo.


Né(e) un 28 Juin 1958
Kathy Bates


Moteurs de recherches
Google

Accès aux sites

^ Haut ^