Texte à méditer :  Voix de l’orgueil: un cri puissant, comme d’un cor.  Paul Verlaine
Le cor d'harmonie

Fermer Cor d'harmonie

Fermer Historique

Fermer Technique

Fermer Oeuvres pour le cor

Fermer Cornistes

Fermer Compositeurs

Fermer Facteurs

Fermer Autres cors

Fermer Oeuvres

Fermer Humour

Fermer Cors des Alpes

Fermer Poèmes

Fermer En vrac

Fermer La Lyre Dauphinoise

Fermer Vos pubs

Galerie aperçu
Partenaires
gratuit instrument musique



Référencement 50 GuppY Liens

Notre site Le cor d'harmonie est listé dans la catégorie Instruments à vent en cuivre : Cor de l'annuaire Explications sur Youtube

Référencement
Page rank : PageRank service www.visual-pagerank.be/
Compositeurs - Horner James

puce-1.gif James HORNER


horner.jpg


puce.gif Biographie

James Horner, c'est le compositeur romantique pur et dur, indémodable et un peu tête de lard. Il est l'auteur de plusieurs grands classiques de la musique de film, comme Willow (Ron Howard, 1988), Braveheart (Mel Gibson, 1995) ou l'inévitable Titanic (James Cameron, 1997). Son nom rime avec subtilité et émotion. Ce sont en effet les maîtres mots de sa musique. Vous ne pouvez pas ne pas le connaître, ou n'avoir été touché par sa musique au moins une fois...



puce.gif Sa biographie


Horner a débuté sa carrière comme compositeur pour des films de série Z tels que Battle Beyond the Stars (Les Mercenaires de l'Espace, 1980) ou Krull (1983). Des musiques qui ne manquent pas de charme.
Il rencontre Ron Howard en 1985 et compose les musiques de Cocoon et Cocoon : Le Retour, puis le génial Willow en 1988, qui demeure à ce jour l'une de ses partitions les plus inspirées, bourrée de thèmes grandioses et de passages d'action très stylisés et maîtrisés. Il s'aventure à une collaboration avec James Cameron en 1986 sur Aliens, le Retour. Après quelques différents, cette collaboration se termine par une violente querelle avec le réalisateur. Horner et Cameron ne s'adresseront plus un mot durant près de 10 ans...

Parallèlement, il s'exerce à d'autres genres en mettant en musique le magnifique film de Jean-Jacques Annaud : Le Nom de la Rose (1986), musique sobre et subtile, et le dessin animé Le Petit Dinosaure et la vallée des Merveilles pour les réalisateurs Don Bluth & Gary Goldman, les vétérans du studio d'animation de la 20th Century Fox. Il composera aussi pour eux la BO de Fievel et le nouveau monde et de Fievel au Far West quelques années plus tard.

James Horner s'essaye au film d'action en 1992 et en 1994 avec la série des Jack Ryan (avec Harrisson Ford), réalisés par Philip Noyce : Jeux de Guerre et Danger Immédiat. Des BO qui comportent quelques passages intéressants qui montrent déjà l'intérêt que porte Horner aux petits motifs simples et répétitifs. Il renoue avec Ron Howard en 1995 sur Apollo 13 , excellente musique, très spectaculaire, qui sera nominée aux Oscars.

C'est en 1994 qu'il compose une partition qui mettra en place son style pour les années suivantes : Légendes d'Automne, pour Edward Zwick (avec lequel il avait travaillé sur Glory en 1990). Une BO très lyrique et romantique, aux accents de musique traditionnelle anglo-saxonne. Il perfectionne ce style l'année suivante sur Braveheart, de Mel Gibson, qui deviendra rapidement une BO culte tant Horner maîtrise l'émotion à travers une orchestration efficace et subtile, et où il peut enfin donner libre court à son amour pour les instruments traditionnels anglo-saxons (cornemuses, etc...). Ses magnifiques thèmes romantiques enchanteront nombre de spectateurs des années durant. C'est sans doute sa BO la plus inspirée et la plus aboutie.

Après avoir écrit quelques musiques de comédies, comme Casper ou Jumanji , il se réconcilie avec James Cameron en 1997 et compose la BO de Titanic, qui connaîtra un succès planétaire sans précédent. Jamais une musique de film n'avait autant été vendue et popularisée. Le côté commercial a été certes assuré par Céline Dion, pour laquelle Horner a écrit la musique de son tube "My Heart Will Go On", mais le score n'en demeure pas moins intéressant, et c'est l'occasion pour James Horner d'être enfin consacré aux Oscars pour cette partition, et définitivement reconnu par le grand public.

James Horner se conforte dans sa situation de compositeur à succès et enchaîne les mauvais choix : Deep Impact, Mon ami Joe, L'Homme Bicentennaire (1999), puis Le Grinch et En Pleine Tempête en 2000 : autant de films qui n'apportent rien à sa carrière musicale.

En 2001, il retrouve Jean-Jacques Annaud (15 ans après Le Nom de la Rose ) pour Enemy At The Gate (Stalingrad). Une BO dont l'essentiel de l'inspiration se trouve, malheureusement, dans de nombreuses autres musiques de film, et notamment La Liste de Schnindler, de John Williams. James Horner est de plus en plus décrié par les fans de BO de film, qui l'accusent d'un manque d'inspiration et crient au plagiat. Ce dernier se défend tant bien que mal en justifiant ces références comme des intentions d'artistes qui se légitimisent parfaitement au vu du sens de l'oeuvre. Un argument qui a du mal à passer compte-tenu de la fréquence de ces plagiats inavoués dans nombre de partitions de James Horner ces dernières années...

En 2002, il retrouve néanmoins son ami Ron Howard pour Un Homme d'Exception . Un BO encore une fois efficace sur les images un peu moins sur le cd. James Horner s'essoufle, c'est évident, et c'est bien dommage car il a beaucoup donné à la musique de film. Même si certaines de ses oeuvres peuvent être considérées comme naïves, le style qu'il a atteint avec Braveheart et Titanic n'en demeure pas moins remarquable, car ici l'émotion apporte beaucoup aux images, c'est évident.

Pour voir sa filmographie c'est ici

barre.gif




Date de création : 01/06/2006 : 17:33
Dernière modification : 08/07/2008 : 12:47
Catégorie : Compositeurs
Page lue 5319 fois



Réactions à cet article


Réaction n°2 

par Estelle le 08/07/2008 : 10:59

Merci pour vos commentaires.
Cette musique est magnifique, c'est vrai et on l'écouterai en boucle, c'est ce que je fais parfois.

Réaction n°1 

par cowcowdu46 le 18/05/2008 : 15:03

avec la musique de titanic james horner est un compositeur hors du commun.

cette musique est reposante et superbe. bravo 1000 fois!!!   e                   


Recherche



Connexion...
 Liste des membres Membres : 127

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonymes en ligne :  Anonymes en ligne : 5

Total visites Total visites: 755367  

Record connectés :
Record connectés :Cumulé : 72

Le 17/11/2016 @ 22:38


Webmaster - Infos
Ephéméride
Mercredi
16
Août 2017

Bonne fête à tous les :
Armel


C'était aussi un 16 Août
1977

Mort d'Elvis Presley. The King.


Né(e) un 16 Août 1946
Sheila


Moteurs de recherches
Google

Accès aux sites

^ Haut ^