Texte à méditer :  Les souvenirs sont cors de chasse dont meurt le bruit parmi le vent.  Guillaume Apollinaire
Le cor d'harmonie

Fermer Cor d'harmonie

Fermer Historique

Fermer Technique

Fermer Oeuvres pour le cor

Fermer Cornistes

Fermer Compositeurs

Fermer Facteurs

Fermer Autres cors

Fermer Oeuvres

Fermer Humour

Fermer Cors des Alpes

Fermer Poèmes

Fermer En vrac

Fermer La Lyre Dauphinoise

Fermer Vos pubs

Galerie aperçu
Partenaires
gratuit instrument musique



Référencement 50 GuppY Liens

Notre site Le cor d'harmonie est listé dans la catégorie Instruments à vent en cuivre : Cor de l'annuaire Explications sur Youtube

Référencement
Page rank : PageRank service www.visual-pagerank.be/
Compositeurs - Jadin Louis Emmanuel

puce-1.gif Louis Emmanuel JADIN




puce.gif Biographie


Louis Emmanuel Jadin est né à Versaille le 21 septembre 1768. Son père Jean B. Jadin était violoniste à la chapelle de Versaille avec son frère Georges Jadin, bassoniste. Louis Emmanuel prend ses premières leçons de musique avec son père. Il commence à jouer du violon.

Il est devenu donzel de musique de Ludwig XVI et a été enseigné au piano par son frère. En 1789 il est devenu claveciniste en second et en 1971, il est promu au poste de premier claveciniste, au Théâtre de Monsieur. Un an plus tard, il rejoint la garde nationale comme musicien et compositeur. Il composera de nombreuses oeuvres patriotiques. En 1802 il est professeur de piano au Conservatoire de Paris, succédant ainsi à son frère. Il est également chef d'orchestre au Théâtre Moliere. Pendant la restauration Louis Emmanuel Jadin est professeur à la Chapelle Royale. Il prend congé en 1830 et part vivre près près de Monfort L'Amaury dans les Yvelines. Il y mourra le 11 avril 1853.

Jadin était un célèbre violoniste et a souvent jouer des musiques de chambre. Jadin a laissé une quantité considérables d'opéras, de messes, de chants, de concertos et d'oeuvres pour les instruments à vent aussi bien que pour les cordes et naturellement le piano.

3 Fantasias pour piano et cor, musique destinée à Eugène Napoléon (en réalité Eugène de Beauharnais, gendre de Napoléon). Les trois morceaux de fantasia ont été édités pour la première fois à Paris aux environs de 1810 par Duhan.

puce.gif Ses oeuvres

  • Première fantaisie concertante pour harpe et piano
  • 3 Fantasias pour Piano et Cor
  • Nocturne n° 3 en fa majeur
  • Sonate n° 3 pour piano à 4 mains
  • Nocturne n° 2 en do mineur
  • Nocturne en la mineur
  • Fantaisie
  • Concerto pour piano et ochestre
  • Sonate en ré majeur pour flûte et piano
  • Trois sonates à quatre mains pour le clavecin ou forte-piano
  • Ses opéras
  • Guerre ouverte, ou Ruse contre ruse (1788 Versailles)
  • Constance et Germond (1790 Paris)
  • Joconde (14.9.1790 Paris)
  • La religieuse danoise, ou La communauté de Copenhague (1791 Paris)
  • Le duc de Woltza (1791 Paris)
  • La suite d'Annette et Lubin (10.3.1791 Paris)
  • L'heureux stratagème (13.9.1791 Paris)
  • L'avare puni (1792 Paris)
  • Amélie de Montfort (12.13.2.1792 Paris)
  • Pourceaugnac (23.4.1792 Paris)
  • Les talismans (1793 Paris)
  • Le siège de Thionville (4.6.1793 Paris)
  • Le coin du feu (10.6.1793 Paris)
  • Le négociant de Boston (1794 Paris)
  • Alisbelle, ou Les crimes de la féodalité (27.2.1794 Paris)
  • Agricol Viala, ou Le jeune héros de la Durance (1.7.1794 Paris)
  • L'apothéose du jeune Bara (1.7.1794 Paris)
  • L'écolier en vacances (13.10.1794 Paris)
  • La supercherie par amour (1795 Paris)
  • Le cabaleur (11.1.1795 Paris)
  • Le lendemain de noces (1795/6 Paris)
  • Le mariage de la veille (2.1.1796 Paris)
  • Le défi (8.8.1796 Paris)
  • Candos, ou Les sauvages du Canada (1797 Paris)
  • Les deux lettres (1797 Paris)
  • Les bons voisins (1.11.1797 Paris)
  • Mahomet II (9/10.8.1803 Paris)
  • La grand'mère (16.10.1804 Paris)
  • Charles Coypel, ou La vengeance d'un peintre (1805 Paris)
  • Le grand-père, ou Les deux âges (14.10.1805 Paris)
  • Les arts et L'amitié (1807 Paris)
  • Mon cousin de Paris (5.2.1810 Paris)
  • Le partie de campagne (29.6.1810 Paris)
  • L'auteur malgré lui, ou La pièce tombée (16.5.1812 Paris)
  • L'inconnu, ou Le coup d'épée viager (30.3.1816 Paris)
  • Fanfan et Colas (29.10.1802 Paris)
  • Jean et Geneviève

barre.gif





Date de création : 01/06/2006 : 17:33
Dernière modification : 14/06/2006 : 14:16
Catégorie : Compositeurs
Page lue 1216 fois



Réactions à cet article


Réaction n°1 

par Haym le 18/11/2008 : 08:39

L.E. Jadin a écrit des quatuors pour 2 Violons - alto - basse.
Je pense qu'une mise à jour serait souhaitable

Recherche



Connexion...
 Liste des membres Membres : 127

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonymes en ligne :  Anonymes en ligne : 2

Total visites Total visites: 748727  

Record connectés :
Record connectés :Cumulé : 72

Le 17/11/2016 @ 22:38


Webmaster - Infos
Ephéméride
Mercredi
28
Juin 2017

Bonne fête à toutes les
Irénée


C'était aussi un 28 Juin
1914

L'archiduc François-Ferdinand est assassiné à Sarajevo.


Né(e) un 28 Juin 1958
Kathy Bates


Moteurs de recherches
Google

Accès aux sites

^ Haut ^